Le site de référence de la planète Tango
La tangothèque
Renseignements complémentaires
°°*
La violetera (A) ( La marchande de violettes ) [ Flower girl ]
     
Genre : Tango - Date : 1918/1920 - Musique : Padilla, José ▲▲ - Paroles : Willemetz, Albert ▲▲ / Saint-Granier - 
 
Commentaires-Historique
 
    Ce tango, en version instrumentale, sert de thème pour annoncer la présence de la jeune fleuriste aveugle dans le film Les lumières de la Ville, de Charles Chaplin.
    Ce thème, La Violetera, est une mélodie utilisée comme leitmotiv dans plusieurs films : Scent of a Woman, Oscar pour Al Pacino, All Night Long, avec Barbra Streisand, Gene Hackman et Denis Quaid, Les Lumières de la ville, de Charlie Chaplin. Cette œuvre a donné le titre au film La Violetera interprété par Sara Montiel, et duquel elle est également le leitmotiv.
   C'est aussi le nom d'une rue à Madrid.
 
Texte
 

Pour rendre plus jolie
Toute la vie,
Pour que tout s'harmonise
Se poétise,
Des fleurs suffisent.
Sans aucun artifice,
Elles ravissent
Et rajeunissent
:

Beaux Señors et Señoritas
Des doigts de la Carmencita
Acceptez ces violettes.
C'est du bonheur qu'on achète
Le bon Dieu vous le rendra !
Señors pour vos Señoritas,
Prenez-moi les fleurs que voilà,
Pour faire éclore un sourire,
Pour parler sans rien se dire,
rien ne vaut ma violetta !

Votre robe, Madame,
Je le proclame,
Vous fait une silhouette
Vraiment coquette
Mais incomplète,
Il vous faut, je le jure,
A la ceinture
Une parure :


Ô ma belle Señorita,
Des doigts de la Carmencita
Acceptez ma violette
Au ton de votre toilette
Je sens qu'elle se mariera !
Ô mes belles Señoritas.



Beaux Señors, et Señoritas
Des doigts de la Carmencita
S'envolent à l'aveuglette
Ses dernières violettes,
Prenez-moi les fleurs que voilà,
Et puis glissez-les, coquettes,
Au creux de vos gorgerettes
Votre amant les enviera !

Monsieur a l'air morose,
J'en sais la cause.
Il est sans compagnie
Sans une amie
Et il s'ennuie !
Car la vie sans tendresse,
Et sans caresse,
Quelle tristesse

Beau Señor sans Señorita
Des doigts de la Carmencita
Acceptez cette fleurette.
Ce soir dans votre chambrette
D'amour elle vous parlera !
A défaut de Señorita
Embrassez la fleur que voilà.
Qui sait ! peut-être qu'en rêve
Avant que la nuit s'achève
En femme elle se changera !

Monsieur quelle impatience,
Quelle insistance !
Tout comme les personnes
- Ca vous étonne -
Les fleurs se donnent,
Bien qu'elles soient à vendre.
Il faut attendre
Pour me les prendre

Heureux qui les recevra !
Beaux Señors et Señoritas
C'est fini, mais songez que la
Plus belle vendeuse de violettes
Ne peut - et je le regrette -
Vous donner que ce qu'elle a !

 
Enregistrements
 
Enregistrement
Durée
02'41''
Chant
instrumental
Orchestre
Ake Jelving Orchestre de Variétés Suédois
Lieu
xxx
Label
Sonora
Date
1950
Disque
7705 (8766)
 
Compilation* ▲▲
Durée
03'40''
Chant
instrumental
Orchestre
Ake Jelving Orchestre de Variétés Suédois
Lieu
France
Label
Marianne Mélodie
Date
1950
Disque
Compilation 2004. CD 1 041699 830.
Album
  " Tango Romantico Internacional "
 
     Compilation * : Date : xxx - Lieu : France - Orchestre : José Lucchesi. - Chant : instrumental - Durée : 02'18" - Label : Barclay - Collection : Panache - Type : LP 33 tours. 30 cm. - Disque : 820.075 - Album : " Cocktail tangos pasos " - Piste : B 03 - Date de l'enregistrement original : xxx