Le site de référence de la planète Tango
Le cinéma et le tango
 
Cette rubrique présente tous les films qui ont un lien avec le tango.
Les titres français renvoient aux titres originaux.
 
CM : court métrage. LM : long métrage. Doc : documentaire.
NB
: noir et blanc. Mu : muet. Fic : fiction.
 
 
A/C
Page 1 ( abajo / chacunsa )
 
 Abajo la careta
 1904. Argentine. CM. Mu. NB. De Eugenio Py. Musique de Antonio Podesta, par disque.
 A countess from Hong Kong
 1966. UK. De Charles Chaplin ▲▲.
 Adiós, abuelo
 1996. Argentine. De Emilio Vieyra. Avec Jairo
 Drame musical. 95'. Couleur. Son Dolby. Sortie en Argentine le 5 septembre 1996. Avec Jairo, Stella Maria Lanzani, Ricardo Bauleo.
 Adiós Argentina
 1930. Argentine/Espagne/Canada. De Mario Parpagnoli. Avec Libertad Lamarque. Sonorisé par disques et phonographe.
 Adiós Buenos Aires
 1938. De L. Torres Rios. Avec Tito Luisardo
 Adiós muchachos
 1955. De Armando Bó. Avec l'orchestre de Fresedo et F. Trópoli. Sur la vie de Julio Sanders.
 Adiós Pampa mía
 1946. De Manuel Romero. Avec Alberto Castillo
 Ad occhi chiusi
 2010. Italie. LM. 1h14. Doc. De Simonetta Rossi
 Airs du Sud
 xxx
 Ce film ne figure dans aucune encyclopédie. Son titre est mentionné sur la partition du tango " Tango des baisers " ▲▲, et il contiendrait ce tango, interprété par l'orchestre Mario Melfi.
 A la Habana me voy
 1950. De Luis Bayón Herrera. Avec Blanquita Amaro et l'orchestre de Miguel Caló.
 Al compás de tu mentira
 1950. Argentine. De Héctor Canziani.
 Al corazón
 1996. Argentine. Doc. De Mario Sabato. Avec S.Renan et A.Varela.
 Alias Gardelito
 1961. Argentine. De Lautaro Murúa.
 Sortie le 30 août 1961. NB. LM. 90 '. Le film évoque le personnage de Carlos Gardel, qui sert de modèle à un petit voyou partagé entre la délinquance et le chant.
 Alice
 1990. USA. De Woody Allen.
    C'est le tango La cumparsita, interprétée par l'orchestre The Castilians, qui sert de leitmotif, chaque fois qu'Alice tente de se libérer et de trouver l'amour passion.
    Dans ce film, en plus des valeurs de sensualité et de désir, le tango se charge d'une signification d'aspiration à la liberté. Le tango accompagne ainsi le désir d'accéder à sa véritable identité, à la plénitude de sa personnalité, et ceci en supprimant l'opposition entre homme et femme, comme le proposent de nombreux autres films.
 Alma de bandoneón
 1935. Argentine. De Mario Soffici. Avec Charlo.
 Alma de bohemio
 1949. De Julio Saraceni. Avec A. Castillo, F. Pintos
 Alma en pena
 1928. Argentine. NB. Mu. De Julio Irigoyen.
 Ambición
 1939. De Adelqui Millar. Avec Mercedes Simone, F. Navarro
 Amor
 1940. De Luis Bayon Herrera. Avec Aida Luz
 Amor a primera vista
 1956. Argentine. De Leo Fleider.
 Comédie musicale. NB. Son mono. 85'. Avec Lolita Torres, Osvaldo Miranda, Ramon Garay. Sortie en Argentine le 15 mars 1956.
 Amorina
 1961. Argentine. LM. De Hugo del Carril
 Amour, tango et mandoline
 1955. RFA/France. De A.M. Rabenalt
 Anoche a las dos
 1927. Argentine. NB. Mu. De Federico Vidal.
 Añoranzas
 1930. Argentine. CM. De Eduardo Morera. Avec Carlos Gardel.
 Arrabalera
 1950. De Tulio Demicheli. Avec S. Piana, C. Castillo, Tita Merello
 Así es el tango
 1937. Argentine. De Eduardo Morera
 Asphalt Tango
  1996. France/Roumanie. De Nae Caranfil.
 Assassination Tango
 2002. USA/Argentine. LM. 114'. De Robert Duvall.

   Avec : Robert Duvall, Rubén Blades, Kathy Baker, Luciana Pedraza, Julio Oscar Mechoso, James Keane.
    Sortie en France : 01/08/2004. Produit par Francis Ford Coppola. Chorégraphie de « La Turca » Maria del Carmen et Jorge Dispari. Danseurs : Carlos Copello et Alicia Monti.

 Au pays du soleil
 1951. France. De Maurice de Canonge.
 Ave de paso
  1935. Espagne. Avec Irusta, Agustín
 Ayudame a vivir
 1936. Argentine. De José Agustín Ferreyra. Avec Libertad Lamarque.
Avec Ayudame a vivir, Besos brujos et La ley que olvidaron, Ferreyra a créé une trilogie avec la chanteuse Libertad Lamarque.
 Besos brujos
 1937. De José Agustín Ferreyra. Avec Libertad Lamarque
 Bohemia criolla
 1901. Argentine. CM. Mu. NB. De Eugenio Py. Musique de Antonio Reynoso, par disque.
 Boléro
 1934. USA. De Westley Ruggles.
 L'acteur George Raft danse un tango avec Frances Drake.
 Boliche
 1933. Espagne. De Francisco Elias. Avec le trio Irusta-Fugazot-Demare, à Barcelone.
   Le film montre de nombreuses parties de la ville de Barcelone et vues aériennes tournées depuis le funiculaire. Il reflète le phénomène du trio argentin Irusta, Fugazot et Demare, grands triomphateurs à cette époque des scènes barcelonaises.
 Borsalino
 1970. France/Italie. De Jacques Deray.
 
    Avec Jean-Paul Belmondo (François Capella). Alain Delon (Roch Siffredi). Françoise Christophe (Simone Escarguel). L'action se situe à Marseille en 1930. C'est une fête dans la haute société, avec bal et tango. Les deux personnages, François et Simone, dansent un tango très étrange, alors que les figurants dansent dans un style Liso bien portègne.
    A l'écran, l'orchestre comporte un bandonéon, mais la bande son le remplace par un saxo. La musique de Claude Bolling montre une excellente compréhension du style du tango argentin.
 Broadway
 1942. USA. De William A.Seiter.
 George Raft, jouant son propre rôle, dans un tango avec Janet Blair.
 Buenas noches, Buenos Aires
 1964. Argentine. De Hugo del Carril. Avec Susy Leiva, Beba Bidart, Violeta Rivas, Julio Sosa.
 Dans le film, Julio Sosa chante El firulete et danse avec Beba Bidart devant un groupe de jeunes qui pratiquent le twist, mais qui finissent par danser le tango, en revenant à une musique qui leur appartient.
 Buenos Aires a la vista
 1960. De Luis Bayón Herrera. Avec Agustín Irusta
 Buenos Aires mi tierra querida
 1951. De Julio Saraceni. Avec Alberto Castillo
 Buenos Aires tenebroso
 1917. Argentine. Mu. De V.Marracino et J.Glize.
 Cadavres exquis
 1976. De Francesco Rosi. Avec Lino Ventura.
 Franco-italien. Lino Ventura joue le rôle de l'inspecteur de police Amerigo Rogas, collectionneur de disques de tango.
 Cadetes de San Martin
 1937. De Mario Soffici. Avec A. Magana, E. Alippi
 Café de los maestros
 2008. Doc. De Kohan, Miguel.
 Caminito de gloria
 1939. De Luis Cesar Amadori. Avec L. Lamarque, R. Airaldi
 Canción de arrabal
 1961. De Enrique Carreras. Avec M. Diaz, C. Estrada
 Cándida
 1939. De Luis Bayón Herrera. Avec Nini Marshall, J C Thorry
 Cándida millionaria
 1941. De Luis Bayón Herrera. Avec Nini Marshal
 Canillita
 1936. Argentine De L. de la Tea, et M. Roneima. Avec A. Ledesma, El Principe Azul, et l'orchestre de Maffia.
 Cantando llego el amor
 1938. De James Bauer. Avec Agustin Irusta
 Canto de amor
 Début des années 40. Avec Nelly Omar.
 Caramel
 2007. Liban. De Nadine Labaki
 Le film contient deux tangos instrumentaux de Khaled Mouzanar : " Le tango de Youssef " et " Tango el caramel ".
 Carlos Gardel, historia de un
      ídolo
 1964. Argentine. De Solly. Avec Stamponi
       Production argentine Solly-Schröder. Metteur en scène et scénariste : Solly. Film de montage, avec des fragments de films et de textes de Jorge Luis Borges, León Benarós, José Portogalo, Enrique Cadícamo, Ismael Bravo et Alfredo Le Pera. Quelques fragments tournées en Argentine en 1964.
 Carnaval de antaño
- 1940 (1937 ?). Argentine. De Manuel Romero ▲▲
 Casamiento en Buenos Aires
 1940. De Manuel Romero. Avec S. Olmos, Nini Marshall
 Cendrillon de Paris
 1930. France. LM. NB. De Jean Hémard.
  Comédie. 35 mm. 70'. Avec Colette Darfeuil, André Roanne, Nitta-Jo, Alice Tissot, Paul Olivier.
  Nitta-Jo chante le tango " Ta voix " ▲▲.
 Certains l’aiment chaud
  voir : Some Like it hot.
 C'était un musicien
 1933. De M. Gleize et Friedrich Zelnik.
 Chacun sa chance
  1930. France. De Hans Steinhoff & René Pujol.
      76 minutes. Titre allemand : " Kopfüber ins Glück ". Production Pathé-Natan. Création de Germaine Laborde. Avec Jean Gabin, pour qui c'est son premier long métrage.
      Contient le tango " L'heureuse rencontre ".
 
 
A/C
Page 1 ( abajo / chacunsa )