Le site de référence de la planète Tango
La tangothèque
Renseignements complémentaires
 
Justo el treinta y uno [ Justo el 31 ]
     
Genre : Tango - Date : 1930 - Musique : Discépolo, Enrique ▲▲ - Paroles : Discépolo, Enrique / Radaelli, Ray. (Mario Fernando Rada/Ray-Rada) - Paroles françaises : Rimbaut-Demont, G - Edition : Warner Chappell Music - Edition française : Julio Garzon. Paris - SADAIC : n°1590 (19/11/1939) - ISWC : xxx -
 
Commentaires-Historique
 
    Le site TodoTango donne bien Discépolo comme auteur de la musique. Thème humoristique, créé par Tania dans une représentation à Montevideo.
    La partition éditée en France donne Ray-Rada comme co-auteur des paroles espagnoles, avec Enrique Discepolo, compositeur de la musique.
 
Illustration de la partition
 
     
 
 
     
 
Textes et Traductions
 

Hace cinco días, loco de contento
vivo en movimiento como un carrusel...
Ella que pensaba amurarme el uno,
justo el treinta y uno yo la madrugué...
Me contó un vecino, que la inglesa loca,
cuando vio la pieza sin un alfiler,
se morfó la soga de colgar la ropa
(que fue en el apuro, lo que me olvidé...).

Si se ahorca no me paga las que yo pasé.
Era un mono loco que encontré en un árbol
una noche de hambre que me vio pasar.
me tiró un coquito... ¡yo que soy chicato...
me ensarté al oscuro y la llevé al bulín!...
Sé que entré a la pieza y encendí la vela,
sé que me di vuelta para verla bien...
Era tan fulera, que la vi, di un grito,
lo demás fue un sueño... ¡Yo, me desmayé!

La aguanté de pena casi cuatro meses,
entre la cachada de todo el café...
Le tiraban nueces, mientras me gritaban:
"¡Ahí va Sarrasani con el chimpancé"!...
Gracias a que el "Zurdo", que es tipo derecho,
le regó el helecho cuando se iba a alzar;
y la redoblona de amurarme el uno
¡justo el treinta y uno se la fui a cortar!

Depuis cinq jours, fou de joie
je m'agite en tout sens comme sur un manège...
Elle qui pensait me plaquer le 1°,
Juste le 31, je l'ai doublée...
Un voisin m'a raconté que cette folle "anglaise",
Quand elle a vu le logement sans une aiguille,
A mangé la corde à linge
(la seule chose oubliée dans ma hâte...)

Si elle se pend, cela ne paiera pas ce que j'ai enduré
C'était un singe fou que j'ai trouvée dans un arbre
Une nuit de famine où je passais par hasard
Elle m'a jeté une noix... Moi qui suis très myope !
Dans le noir je me suis trompé et je l'ai emmenée chez moi..
Je sais que je suis entré et que j'ai allumé la bougie,
Je me souviens que je me suis retourné pour bien la voir.
Elle était si laide que quand je l'ai vue, j'ai poussé un cri,
Ensuite, c'était comme un cauchemar... je me suis évanoui !

Je l'ai supportée à grand peine presque quatre mois,
avec les moqueries de tous les copains du café...
Ils lui jetaient des noix, tout en me criant :
"Tiens, voilà Sarrasani avec son chimpanzé !"
C'est grâce au "Gaucher", un type bien,
qui m'a mis au courant juste à temps,
De son pari de me plaquer le 1° du mois...
Pile le 31, je lui ai coupé l'herbe sous le pied !

 
- Sarrasani : clown d'une célèbre famille du cirque.
 
Enregistrements
 
- Deux bons enregistrements, de Julio Sosa et Mario Bustos.
 
     Enregistrement original * : Date : 17/12/1958 - Lieu : Buenos Aires - Orchestre : Juan D'Arienzo - Chant (refrain) : Mario Bustos - Durée : 02'37" - Label : RCA-Victor - Type : 78 tours. 25 cm - Disque : 1A-1806 - Matrice : JAAB-0818
 
Pour la danse
X/5
TT 1859
Ecoute possible : site www.todotango
 
     Compilation * : Date : 1996 - Lieu : Buenos Aires - Orchestre : Juan D'Arienzo - Chant (refrain) : Mario Bustos - Durée : 02'37" - Label : RCA BMG Ariola - Collection : xxx - Type : CD - Disque : 74321 / 41284-2 - Matrice : xxx - Album : " Tangos orilleros " - Piste : xxx - Enregistrement original : 17/12/1958 -
 
Références bibliographiques
 
- http://www.todotango.com/musica/tema/161/Justo-el-31/
- Outeda, Raúl, La historia de 500 Tangos, p.59. ▲▲