Le site de référence de la planète Tango
Les personnages du tango
  Biographie - Oeuvre - Bibliographie
 
Emile Prud'homme
 
Etat-civil
 
    Né le 6 mars 1913, à Aubervilliers (Ile-de-France). Mort en 1974. Editeur à Paris XI°, en association avec Morgeaux..
    
Accordéoniste. Compositeur.
 
Portrait
 

    Fils d'un boucher qui travaille aux Abattoirs de La Villette, Emile Prud'homme aborde la musique à 6 ans avec la piano, sur les conseils de sa maman. C'est un échec : l'instrument qui le motive, c'est l'accordéon de l'Oncle Fernand. Il lui faudra pourtant attendre ses 17 ans pour recevoir sa première "boîte à punaise" (cadeau du tonton).

    Les progrès sont fulgurants : un an plus tard, alors qu'il effectue son service militaire au Maroc, il joue régulièrement en direct sur Radio-Rabat, et se produit également dans les cafés de la ville.

    De retour en France, il décide d'abandonner les "petits boulots" qu'il effectuait jusqu'alors pour le métier de musicien. De cafés en guinguettes, sa réputation grandit vite, et il est invité à se produire dans des lieux aussi réputés que Chez Bouscat rue de Lappe à Paris ou L'Ermitage.

    Si son talent lui permet de se faire connaitre, il a aussi ce petit coup de pouce de la chance qui lui permet également de rencontrer les bonnes personnes au bon moment : notamment Edith Piaf, encore peu connue, et dont il deviendra l'un des accompagnateurs, et Georges Van Parys, le célèbre compositeur de musique de films, qui l'engagera pour le film de Jean Boyer : Un mauvais Garçon, avec Danielle Darieux.

   Durant la Seconde Guerre Mondiale, après avoir été mobilisé, il est affecté au théâtre des Armées. Il se produit dans divers casernes : c'est à cette époque que Georges Van Parys et Jean Boyer lui consacrent une chanson : Mimile, qui sera interprétée par Maurice Chevalier.

   Nombreux sont d'ailleurs les chanteurs et chanteuses à faire appel à ses talents : outre Edith Piaf et Maurice Chevalier déjà cités, signalons Luis Mariano, Préjean, Line Renaud et Yves Montand.

    Parallèlemnt à cette activité d'accompagnateur, il se produit dans de nombreux bals ; il anime notamment quatorze Tours de France et sept Vel d'Hiv. Véritable bête de studio, il enregistre, à partir de 1936, de nombreux disques pour Odéon, devenu par la suite CBS : 2500 morceaux dans des disques qui se vendront à plus de dix millions d'exemplaires (il reçoit son premier disque d'or en 1955).

 Source : http://membres.multimania.fr/accordeon/public/histoire/prudhomme.htm
 
Oeuvres comme compositeur de musiques de tangos
 
  • Un p'tit tango comme ça
 
Oeuvres comme compositeur
 
  • Autant que moi-1953.
  • Bouquet d'Etincelles (avec Jean Peyronnin)
  • Brasier d'Or (avec Jean Peyronnin)
  • Chantaline (avec Jean Peyronnin)
  • Le Merle chante
  • Le Réveil du Square (avec Pandéra)
  • Marivaudages (avec L. Sponnagel)
  • Milongueando.
  • Musette tyrolienne
  • Noche de lluvia.
  • Nos souvenirs d'amour.
  • Rêves d'Oiseaux (avec Georges Goldberg)
  • Rina.
  • Roucoulades d'Oiseaux
  • Tourbillonnette
 
Filmographie
 
- Sous les Toits de Paris (1930). Film de René CLAIR.
- Un mauvais Garçon (1936). Film de Jean BOYER, avec Danielle DARIEUX.
- Circonstances atténuantes (1939). Film de Jean BOYER, avec Michel SIMON.
- Les Musiciens du Ciel (1939). Film de Georges LACOMBE, avec René LEFEVRE.
- Les grandes Vacances (1966). Film de Jean GIRAULT, avec Louis DE FUNES
 
Références bibliographiques
 
- Article d'André Nussas dans Accordéon Magazine n°26.