Le site de référence de la planète Tango
Les personnages du tango
  Biographie - Oeuvre - Bibliographie
 
Tony Murena
 
Etat-civil
 
    Antonio Murena, dit " Tony ". Né en Italie en 1917, à Borgo val di Taro, dans la province de Parme. Famille immigrée en France en 1923. Mort en France en 1970. Cousin de Louis Ferrari ▲▲.
    Accordéoniste. Bandonéoniste. Compositeur. Chef d'orchestre.
 
Portrait
 
     Il s’initie au bandonéon en 1932 et commence à jouer dans des formations de tango à la mode. Il intègre ainsi les meilleurs orchestres de tango de l'époque, ceux de Rafaël Canaro et d'Eduardo Bianco.
     Avec son quintette, il est, entre autres, le second accordéoniste du Balajo et demande à Jo Privat de le remplacer. Il joue à La Silhouette, à La Boule Noire, à La Java, au Pré Catelan et au Ciro's. Matelo Ferret est souvent son accompagnateur.
    En 1950, il rencontre Astor Piazzolla à New-York.
    En 1958 il fonde l'Orchestre Musette de Radio-Luxembourg, avec Marcel Azzola, André Verchuren et Louis Ledrich, qui accompagne des artistes de variété. Il anime également l'émission de télévision « 36 Chandelles ». Par la suite, il cédera, comme beaucoup d'autres accordéonistes, à la mode du musette "populaire" et commercial. Il faut bien vivre...
 
   Issu d'une famille d'immigrés italiens, Antonio "Tony" Murena s'initie très tôt aux sonorités de l'accordéon, habitant alors Nogent-sur-Marne (l'Auvers-sur-Oise des passionnés de cet instrument). Doué et même très doué aux dires des observateurs du moment, il monte sur scène dès le plus jeune âge et anime ses premiers bals à 9 ans avant d'entrer dans le monde des cabarets et autres music-hall.
   Il s'initie aux rythmes argentins grâce au bandonéon et fait danser son époque entre Musette et Tango. Le début des années 40 et l'immédiat après-guerre le voient se convertir, là encore avec réussite, au Jazz d'Outre-Atlantique. Il se produit dès 1941 au sein du Hot Club Jazz de France et monte sur les plus grandes scènes mondiales. Dans les années 50, il contribue à la diffusion de la musique qu'il aime tant en produisant dans son célébrissime cabaret parisien, "Le Mirliton", les plus grandes figures du jazz de l'époque.
 Source : http://www.orchestre.com/musiciens/tony-murena.html
 
Oeuvres comme compositeur de musiques de tango
 
  • Après la pluie
  • Barrio viejo [Bario viejo]
  • Chemins d'amour.
  • El chico
  • Felicidad
  • Jamais ▲▲
  • La campasina
  • La storta
  • Mi ventana
  • Pensamiento ▲▲
  • Ramito.
  • Simple tango
  • Tango in blue
  • Tango pour madame
 
Références bibliographiques
 
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Tony_Murena. Fiche biographique