Le site de référence de la planète Tango
La tangothèque
Renseignements complémentaires
 
Silencio ( Silence ) [ Silence ]
     
Genre : Tango - Date : 1932 - Musique : Gardel, Carlos / Pettorossi, Horacio - Paroles : Le Pera, Alfredo / Pettorossi, Horacio -  
 
Commentaires-Historique
 

    Edition française, sous le titre " Silence ", chez l'éditeur Julio Garzon, Paris.

    La légende dit que les auteurs de ce tango, pendant le tournage du film, eurent l'occasion de visiter un cimetière français, et que leur attention a été attirée par la tombe des cinq fils de Madame Daumier, veuve du président Daumier (asssassiné en 1932). Ces cinq frère seraient tombés pendant la Grande Guerre.

    Grand succès de Gardel qui l'a enregistré le 14 février 1933 et qui l'a déjà chanté dans le film " Melodía de arrabal ", de Louis Gasnier, tourné entre octobre et novembre 1932 à Joinville. La première du film a eu lieu à Buenos Aires le 5 avril 1933 dans le Cine Porteño, de la rue Corrientes, n° 846.

    Autres enregistremens notables : - Le trio Irusta-Fugazot-Demare, avec Agustín Irusta au chant. - Oscar Alonso avec l'accompagnement de Héctor Artola et le chœur de Fanny Day. - Azucena Maizani. - Libertad Lamarque. - Héctor Mauré. - Alberto Cortez. - Virginia Luque. - Alberto Morán. - Nelly Omar. -Jorge Sobral. - Los Cincos Latinos. - Le guitariste Roberto Grela.

    Il y a même un enregistrement du chanteur brésilien Albertinho Fortuna, avec un texte traduit en portugais par Eladir Porto.

    Edmundo Rivero l'a chanté souvent avec Aníbal Troilo, mais dans une version non destinée au bal, et qui n'a pas été enregistrée.  
 

 
    Déjà en 1918, Eduardo Arolas avait composé son tango El Marne, en hommage à la grande bataille qui avait stoppé l'avancée allemande du 5 au 12 septembre 1914, et qui s'était soldée par 195.000 morts au total. 
   
Son premier enreistrement a été effectué par la Orquesta Típica Select en 1920, aux USA.
    De nombreux autres tangos évoquent la Grande Guerre : Conflicto, de Genaro Espósito, Belgique, de Enrique Delfino, Ultimátum, de Fermín Fernández, La revanché, de Eduardo Costa, Triunfo Inglés, de Orfeo del Giudice, No me hable de la guerra, de Osmán Pérez Freire, etc.
 
 
Illustration de la partition
 
     
 
 
     
 
Textes et Traductions
 
- Texte et traduction : Fabrice Hatem, Une anthologie bilingue du tango argentin, p. 89.
-
Texte : Oscar Del Priore, Cien Tangos Fundamentales, p. 170
 

Silencio en la noche,
ya todo está en calma,
El músculo duerme.
la ambición descansa.

Meciendo una cuna,
una madre canta
un canto querido
que llega hasta el alma,
porque en esa cuna,
está su esperanza.

Eran cinco hermanos,
ella era una santa.
Eran cinco besos
que cada mañana
rozaban muy tiernos
las hebras de plata
de esa viejecita
de canas muy blancas.
Eran cinco hijos
que al taller marchaban.

Silencio en la noche,
ya todo está en calma,
el músculo duerme,
la ambición trabaja.

Un clarín se oye,
peligra la Patria,
y al grito de guerra
los hombres se matan,
cubriendo de sangre
los campos de Francia.

Hoy todo ha pasado,
renacen las plantas,
un himno a la vida
los arados cantan.
Y la viejecita
de canas muy blancas
se quedó muy sola,
con cinco medallas
que por cinco héroes
la premió la patria.

Silencio en la noche,
ya todo está en calma,
el músculo duerme,
la ambición descansa.

Un coro lejano
de madres que cantan,
mecen en sus cunas
nuevas esperanzas.
Silencio en la noche.
Silencio en las almas...

 

Silence dans la nuit.
Tout est calme.
Le muscle dort.
L'ambition se repose.

Balançant un berceau,
Une mère entonne
Un chant aimé
Qui touche l'âme,
Car dans ce berceau
Se trouve son espérance.

Il y avait cinq frères.
Et il y avait une sainte.
Chaque matin
C'était cinq baisers
Qui effleuraient tendrement
Les fils argentés
De cette petite vieille
Aux cheveux blancs.
Il y avait cinq fils
Qui s'en allaient à l'atelier.

Silence dans la nuit.
Tout est calme.
Le muscle dort.
L'ambition se repose.

Un clairon retentit.
La Patrie est en danger.
Et dans un cri de guerre
Les hommes se tuent
Recouvrant de sang
Les champs de France.

Aujourd'hui, c'est fini.
Les plantes renaissent.
Un hymne à la vie
Chantent les charrues.
Et la petite vieille
Aux cheveux blancs
Reste bien seule,
Avec cinq médailles
Décernées par la Patrie
Aux cinq héros.

Silence dans la nuit.
Tout est calme.
Le muscle dort.
L'ambition se repose...

Un chœur lointain
De mères qui chantent
Et balancent dans leurs berceaux
De nouvelles espérances.
Silence dans la nuit.
Silence dans les âmes...

 

 
Enregistrements
 
- 14/02/1933 - Orchestre : guitares, piston, choeur - Chant : Carlos Gardel
- 27/03/1933 - Orchestre : Francisco Canaro - Chant : Carlos Gardel -
- 30/03/1933 - Orchestre : Francisco Canaro - Chant : Ernesto Fama -
- 13/05/1933 - Orch.guitares, bandonéon, chœur - Chant : Carlos Gardel -
- 1950 - Orchestre : Oswaldo Bercas - Chant : instrumental -
- 1959 - Orchestre : Osvaldo Pugliese - Chant : Jorge Maciel -
- 1975 - Orchestre : Hugo Diaz - Chant : instrumental -
- xxx - Orchestre : José Lucchesi - Chant : instrumental -
- xxx - Orchestre : Luis Tuebols - Chant : Enrique Ortiz -
- xxx - Orchestre : Tani Scala - Chant : instrumental-
- xxx - Orchestre : Manuel Pizarro - Chant : instrumental-
- xxx - Orchestre : Luis Mendoza - Chant : instrumental-
- xxx - Orchestre : Juan Ibanez - Chant : instrumental-
- xxx - Orchestre : Pepe Luis Gomez - Chant : instrumental-
- xxx - Orchestre : Tito Fuggi - Chant : instrumental-
- xxx - Orchestre : Jean Claudric - Chant : instrumental-
- xxx - Orchestre : Didier Boland - Chant : Sylma Moreno -
- xxx - Orchestre : xxx - Chant : xxx -
 
Détail des enregistrements
 
     Enregistrement original * : Date : 29/08/1932 - Lieu : Buenos Aires - Orchestre : Francisco Canaro - Chant (refrain) : Ernesto Fama - Durée : xxx - Label : Odeón - Type : 78 tours. 25 cm - Disque : 4851 A (5168) - Matrice : 7391 -
     Compilation * : Date : xxx - Lieu : Buenos Aires - Orchestre : Francisco Canaro - Chant : Ernesto Fama - Durée : xxx - Label : Club de Tango - Collection : Odéon - Type : CD - Disque : Vol. 071 - Matrice : xxx - Album : " xxx " - Piste : xxx - Date de l'enregistrement original : 29/08/1932 -
 
     Enregistrement original : Date : 27/03/1933 - Lieu : Buenos Aires - Orchestre : Francisco Canaro - Chant : Carlos Gardel - Durée : xxx - Label : Odeón - Type : 78 tours. 25 cm - Disque : 18881 A (51374 A)- Matrice : 7385 -
    Deux disques à cette date. Même matrice, n° 7385 et 7385-1. Le premier disque n'a pas de n° de catalogue.
 
     Enregistrement original * OF1/AV1 : Date : 1950 - Lieu : France - Orchestre : Oswaldo Bercas. - Chant : instrumental - Durée : xxx - Label : Polydor - Collection : danse - Type : 78T.25 - Disque : 524.979 - Matrice : D 0712 -
 
     Enregistrement original : Date : 06/08/1959 - Lieu : Buenos Aires - Orchestre : Osvaldo Pugliese. - Chant : Maciel, Jorge. - Durée : xxx - Label : Odeón - Disque : 52589 - Matrice : 24298 -
 
     Enregistrement original : Date : 1975 - Lieu : Buenos Aires - Orchestre : Hugo Díaz (quatuor) - Chant : instrumental - Durée : 03’’08’’ - Label : xxx - Disque : xxx - Matrice : xxx -
     Compilation
:
Date
: 2006 - Lieu :
Buenos Aires - Arrangement : xxx - Durée : xxx - Label : IRIS music - Collection : xxx - Disque : 3001 941 -
 
Enregistrements non datés
 
Compilation * ▲▲
Durée
02'40"
Chant
instrumental
Orchestre
José Lucchesi
Lieu
France
Label
Barclay
Date
xxx
Disque
82 253 S
Album
 33 tours. 30 cm. " Fiesta de Tangos et Pasos ".
 
Compilation
 Manuel Pizarro. LP : " Tango ! n° 2 ", MFP. EMI. France. 2M046-13132
 
Références bibliographiques
 
- Oscar Del Priore, Cien Tangos Fundamentales, p. 170
- Outeda, Raúl, La historia de 500 Tangos, p.107 ▲▲.
- La Salida , n° 39, p. 12